Les personnes handicapées manifestent pour leur revenu

1956021610.JPG
Une quarantaine de membres du collectif Ni pauvres ni soumis, qui regroupe des associations de personnes handicapées, ont manifesté, samedi matin, dans les rues de la ville. Principale revendication : une hausse de l'allocation adulte handicapé (AAH).

« Comment fait-on pour vivre avec l'AAH (allocation adulte handicapé, N.D.L.R.) ? », s'interroge Lionel Josse, président de la section locale de l'APF (association des paralysés de France). Une question que se posaient également les autres membres du collectif présents, samedi matin, dans les rues du centre-ville.
Que ce soit devant la Poste, en plein cœur du marché ou devant l'Hôtel de ville, les manifestants n'ont cessé de réclamer une augmentation significative de leur allocation, qui s'élève actuellement à 652 euros par mois. « On nous a versé une vingtaine d'euros en plus. Pour moi, c'est quatre repas. Ni plus ni moins », s'indigne le Saint-Quentinois. Et d'enchaîner : « Le seuil de pauvreté est de 817 euros. Nous sommes bien en dessous, non ? On ne peut plus se nourrir décemment, ni avoir accès à la culture et aux loisirs. Les sorties au cinéma, au restaurant, aux spectacles, c'est terminé pour nous ! »
Parmi les autres revendications émises par le collectif : une revalorisation de la pension d'invalidité - celle perçue par les personnes handicapées ayant déjà travaillé - ainsi que la création d'un revenu égal au Smic brut assujetti aux cotisations sociales. « Nous sommes des citoyens comme les autres. Nous demandons à ce que les promesses faites par nos élus se transforment en actes », martèle Lionel Josse.
Pendant leurs pérégrinations, les manifestants ont effectivement interpellé publiquement Xavier Bertrand, ministre du Travail, des Relations sociales, de la Famille et de la Solidarité. « Il nous a prévenus qu'il ne pouvait être là, retenu par d'autres obligations. Et on apprend qu'il est présent à Saint-Quentin. On a le sentiment qu'il nous a laissé choir. »
Une délégation rencontrera, vendredi, l'attaché parlementaire de Xavier Bertrand.

Auteur : Nasséra LOUNASSI

Article du journal L'Aisne Nouvelle paru le : 11 novembre 2008

Les commentaires sont fermés.