J'te dis quoi n°1 - Comment se protéger du "phishing" ?

phishing-e-mail.jpgQu'est-ce que le « Phishing » ou l'hameçonnage ?

L'hameçonnage (ou « Phishing ») est une technique frauduleuse différente du spam ordinaire. Ces e-mails indésirables ont pour objectif de récupérer vos informations personnelles : identifiants, mots de passe, coordonnées postales ou bancaires, en usurpant l'identité visuelle des communications e-mail de différentes entreprises ou organismes tels que EDF, CAF, banques, opérateurs de téléphonie, etc.

Dans la majorité des cas, les e-mails d'hameçonnage invitent le destinataire à cliquer sur un lien hypertexte pour compléter un formulaire, contacter un centre d'appel ou encore envoyer à une adresse e-mail inconnue des informations personnelles.

Comment identifier les e-mails suspects ?

Les e-mails indésirables contiennent généralement des fautes d'orthographe, de syntaxe ou encore sont rédigés en anglais.
L'objet de l'e-mail est souvent lié à une perte de données clients, de coordonnées bancaires ou menace d'une interruption de service proche si vous ne répondez pas à la demande de l'e-mail.
L'adresse e-mail de l'expéditeur ou l'adresse de la page sur laquelle on vous demande de vous rendre ne correspondent pas au modèle officiel habituellement utilisé par l'entreprise ou l'organisme.

Que faire en cas de réception d'un e-mail frauduleux ?

1. Ignorez la demande de l'expéditeur de l'e-mail, ne répondez pas et n'ouvrez pas les pièces jointes, les images ou les liens contenus dans le message.

2. Supprimez ensuite l'e-mail d'hameçonnage de votre messagerie.

En cas de doute sur la nature d'un e-mail, contactez le service client de l'entreprise ou organisme.

Comment signaler les tentatives d'escroquerie sur internet ?

Vous pouvez signaler ces escroqueries sur la plateforme "PHAROS" (pour "plateforme d'harmonisation, d'analyse, de recoupement et d'orientation des signalements"). Elle est accessible sur le site www.internet-signalement.gouv.fr. Cette plateforme permet notamment de signaler les sites internet dont le contenu est illicite.

Votre signalement sera traité par un service de police judiciaire spécialisé dans ces questions, l'Office central de lutte contre la criminalité liée aux technologies de l'information et de la communication (OCLCTIC).

Les signalements sur la plateforme PHAROS sont, après vérification, orientés vers un service d'enquête. Une enquête pénale peut être ouverte, sous l'autorité du procureur de la République. PHAROS reçoit chaque année plusieurs dizaines de milliers de signalements.

Si le contenu signalé est illicite mais conçu à l'étranger, il est transmis à Interpol qui l'oriente vers les autorités judiciaires du pays concerné.

Sources : CNIL

 

Les commentaires sont fermés.